You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search
Navigation

Plan du réseau d’Accès aux soins 2019–2023

L’accès en temps opportun à des soins de qualité supérieure est une priorité pour les patients ontariens. Les habitants de l’Ontario veulent être certains qu’ils pourront bénéficier de soins de grande qualité au moment et à l’endroit où ils en auront besoin. Le Plan d’accès aux soins offre une feuille de route à CCO, au ministère de la Santé et des Soins de longue durée ainsi qu’à nos partenaires.et à terme à Santé Ontario, qui collaborerons en vue d’améliorer l’accès, le rendement, la qualité et l’efficience des services de santé.

Santé Ontario est une agence unique qui, à terme, prendra en charge le travail de CCO dans le cadre de son mandat plus vaste qui consiste à superviser la prestation des soins de santé en Ontario, à améliorer les directives cliniques et à soutenir les fournisseurs pour assurer des soins de meilleure qualité aux patients.

L’objectif de ce Plan est de continuer à améliorer la santé des personnes et leur expérience dans le système de santé.

 

  • GarthMatheson

    Ce Plan nous aidera à faire évoluer notre travail afin d’évaluer le rendement du système de santé et d’en rendre compte, et de cerner des possibilités d’amélioration et d’innovation. C’est en communiquant de l’information de qualité à nos partenaires et au public que nous pourrons prendre de meilleures décisions et obtenir de meilleurs résultats pour le système de santé et - surtout - la population ontarienne.»

    Garth Matheson
    Vice-président, Planification et Programmes régionaux/Analyses et informatique
    Action Cancer Ontario/CCO

  • Dr. Jonathan Irish

    Réduire les temps d’attente pour accéder aux services de soins de santé ne fait pas tout. Il faut aussi garantir la qualité de ces soins. Ce Plan de réseau offre un cadre pour l’amélioration de l’accès, de la qualité et de l’efficience des services de soins de santé pour nos patients de tout l’Ontario.»

    Dr Jonathan Irish
    Responsable provincial, programme d’oncologie chirurgicale, CCO

  • L’orientation dans le système de soins de santé peut constituer une source de stress pour les patients et les aidants. Grâce à notre travail avec les conseillers des patients et des familles, nous avons pu mesurer ce qui importe pour la population ontarienne. Les gens veulent savoir combien de temps ils auront à attendre et ce qu’il se passera au cours de leurs soins. Ce Plan orientera notre collaboration avec nos partenaires afin de réduire les temps d’attente et donnera au public de précieux renseignements pour améliorer leur expérience des soins »

    Barbara Bunker
    Directrice, programme Accès aux soins, CCO

Buts et objectifs stratégiques

null

Soins axés sur la personne

Être à l’écoute des patients et des aidants pour parvenir à des résultats concrets 

Lire la suite

Être à l’écoute des patients et les aidants pour parvenir à des résultats concrets

Plus nous comprenons l’expérience des patients avec le système de soins de santé, plus nous pouvons soutenir des améliorations notables.

Lorsque les gens savent quand ils bénéficieront des services dont ils ont besoin, ils :

  • ont le sentiment d’être davantage maîtres de leurs soins:
  • peuvent prendre des décisions plus éclairées avec leurs professionnels de la santé;
  • peuvent se sentir plus à l’aise parce qu’ils savent que leur temps d’attente convient à leur état de santé.

Nous collaborerons avec les patients et leurs aidants afin de comprendre les effets de l’accès à des services de soins de santé en temps opportun sur leur expérience des soins et leur qualité de vie.

Nous collaborerons avec des professionnels de la santé et des partenaires du système pour accroître leur sensibilisation et leur compréhension sur les temps d’attente. Ainsi, les patients et les professionnels de la santé disposeront de l’information dont ils ont besoin pour améliorer leur expérience.

Objectifs stratégiques

  • Créer un Conseil consultatif des patients et des familles pour l’accès aux soins
  • Collaborer avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée ainsi qu’avec les partenaires du réseau pour mettre au point une campagne d’information sur les temps d’attente à l’intention des patients et des fournisseurs
null

Soins sécuritaires

Apprendre et adopter les pratiques exemplaires et les mettre en pratique

Lire la suite

Apprendre et adopter les pratiques exemplaires et les mettre en pratique

Un système de soins de santé sécuritaire est un système dans lequel les gens reçoivent des soins de haute qualité uniformes, quel que soit le lieu de la prestation de services.

L’uniformité et la fiabilité des données nous permettent de brosser un tableau fidèle du rendement du système de santé. Ainsi, les planificateurs du système peuvent élaborer des politiques et des programmes visant à améliorer l’accès à des soins fiables et de qualité dans l’ensemble de l’Ontario.

Nous collaborerons avec nos partenaires pour garantir une collecte uniforme des données sur les temps d’attente dans toute la province.

En collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, nous nous appuierons sur les connaissances existantes pour établir et soutenir des normes et des pratiques exemplaires dans la province.

Objectifs stratégiques

  • Gérer l’élaboration et la diffusion des normes provinciales de collecte de données sur les temps d’attente en Ontario.
  • Soutenir les mesures provinciales liées à la normalisation et à la pertinence afin d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients
null

Soins équitables

Promouvoir l’équité par le développement de mesures du rendement en matière de temps d’attente

Lire la suite

Promouvoir l’équité par le développement de mesures du rendement en matière de temps d’attente

Les gens devraient bénéficier du même accès aux services de santé, peu importe leur identité, leur lieu de vie et leur niveau de ressources. Pourtant, certains Ontariens sont confrontés à d’importants obstacles pour :

  • réduire leur risque d’être en mauvaise santé;
  • recevoir un diagnostic assez tôt;
  • accéder aux services de soins de santé.

Une approche de l’équité en santé comprend les besoins particuliers de populations uniques et y répond.

Nous collaborerons avec nos partenaires pour évaluer les temps d’attente des populations marginalisées. Cette information permettra d’élaborer des stratégies visant à limiter les obstacles et à améliorer l’accès à des services de qualité.

Objectifs stratégiques

  • Développer les mesures de rendement en matière de temps d’attente dans les domaines de services ciblés.
  • En partenariat avec l’Unité pour la lutte contre le cancer chez les peuples autochtones, donner des conseils sur certaines problématiques pour améliorer l’accès aux services des peuples autochtones.
null

Soins efficients

Acquérir de nouvelles capacités et établir des partenariats pour améliorer le rendement du système de santé 

Lire la suite

Acquérir de nouvelles capacités et établir des partenariats pour améliorer le rendement du système de santé

Les Ontariens méritent un accès opportun et efficient à des services de santé de haute qualité, quel que soit leur lieu de résidence.

Nous établirons de nouveaux partenariats et trouverons des moyens de collecter de l’information sur les temps d’attente. Nous étendrons également la collecte de données à d’autres domaines du système de santé. Cette information permettra de dresser un tableau plus complet du temps d’attente total des patients tout au long de leur parcours de soins et de cibler les domaines du système de santé à perfectionner.

Objectifs stratégiques

  • Acquérir de nouvelles bases de données auprès de tiers et de fournisseurs régionaux pour faire progresser notre travail en matière d’Accès aux soins
  • Exploiter de nouvelles capacités d’analyse pour éclairer le processus de prise de décisions et évaluer le rendement du système de santé.
  • Explorer de nouvelles possibilités d’offrir du soutien au ministère de la Santé et des Soins de longue durée et aux régions afin d’améliorer l’accès aux services.
null

Soins efficaces

Formuler des recommandations fondées sur les données probantes aux intervenants du système de santé

Lire la suite

Formuler des recommandations fondées sur les données probantes aux intervenants du système de santé

Un système de santé de haute qualité repose sur des données fiables et des renseignements importants.

Les gens ont besoin de disposer de renseignements précis sur leur santé, et ce, en temps opportun pour pouvoir faire des choix au sujet de leurs soins. Les planificateurs du système ont besoin de données probantes pour prendre des décisions éclairées sur le mode et le lieu de répartition des services.

Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires du système et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée pour mettre à disposition du public des renseignements fiables, importants et pertinents sur les temps d’attente.

Grâce à ces données probantes, les Ontariens pourront décider où et quand accéder aux services. Par ailleurs, elles aideront le ministère et les partenaires régionaux à la planification du système et à l’élaboration de politiques.

Objectifs stratégiques

  • Utiliser les données probantes pour éclairer la planification du système et l’élaboration de politiques en collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée et les partenaires régionaux.
  • Mettre à la disposition du public toutes les données relatives au rendement des temps d’attente en partenariat avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée et Qualité de services de santé Ontario, et à terme, Santé Ontario.
  • Exploiter les bases de données de CCO, en partenariat avec les intervenants du système afin d’évaluer les données cliniques et le rendement du système en lien avec l’accès aux services.
null

Soins opportuns

Améliorer durablement le rendement

Lire la suite

Améliorer durablement le rendement

L’attente pour accéder à des services de santé peut être une source de stress. L’accès aux soins en temps opportun permet aux patients de prendre de meilleures décisions et de planifier leurs soins avec leurs professionnels de la santé.

L’Ontario a apporté des améliorations à l’accès aux services et a réduit les temps d’attente dans de nombreux domaines. Cependant, nous devons en faire plus pour suivre le rythme de la demande croissante.

Nous améliorerons notre capacité à collecter des données sur les temps d’attente et à les communiquer. Grâce à ces données, nous conseillerons le ministère de la Santé et des Soins de longue durée sur les domaines à perfectionner.

Objectifs stratégiques

  • Informer et conseiller le ministère de la Santé et des Soins de longue durée lorsque les résultats de rendement de domaines de services n’atteignent pas les objectifs établis.
  • Transformer les capacités de collecte de données en vue d’évaluer le rendement en matière de temps d’attente et d’en rendre compte

« J’ai eu deux cancers, et dans les deux cas, les soins ont été excellents. Mais la grande différence a été la communication. Les délais d’accès aux services étaient à peu près les mêmes, mais j’étais beaucoup moins stressée quand je savais qui faisait quoi et quand. »

Lauri P. est une cadre du secteur bancaire à la retraite. Elle a été traitée pour un cancer de l’ovaire à cellules claires en 2013 et un cancer du rein au stade 1 en 2017. Lisez l'histoire de Lauri (en anglais)

 

L’accès aux soins en Ontario

Utilité de ce Plan

La demande de services de santé est en hausse, notamment en raison :

  • La croissance de la population : En 2017, l’Ontario comptait plus de 14 millions de personnes. D’ici 2041, la population de la province devrait passer à 20 millions de personnes
  • Le vieillissement de la population : Les personnes de 65 ans et plus représentent actuellement environ 17 % de la population de l’Ontario. Ce chiffre devrait passer à 24 % en 2041. Les personnes âgées sont plus susceptibles que les jeunes d’avoir besoin de services de santé, tels qu’un traitement contre le cancer, une chirurgie articulaire et des soins de longue durée.
  • De nouveaux services et technologies en matière de santé ont été adoptés et peuvent avoir des conséquences sur l’accès aux services de santé des Ontariens.

Temps d’attente au service d’urgence

Dans l’ensemble, le temps passé par les patients dans les services d’urgence en Ontario et le temps nécessaire pour consulter un médecin se sont améliorés au cours des dix dernières années. Malgré cette amélioration, le nombre de personnes ayant recours à des soins dans les services d’urgence s’accroît.

Le principal défi de la médecine des services d’urgence demeure le temps d’attente des personnes avant leur admission à l’hôpital. En décembre 2018, neuf patients sur dix ont attendu plus de 34 heures avant d’être admis dans un lit d’hôpital.  Cet aspect demeure un domaine d’amélioration.

En collaborant avec les partenaires du secteur de la santé, CCO a amélioré l’accès aux services de santé et a réduit les temps d’attente dans de nombreux domaines. Voici quelques exemples de temps d’attente dans la province dans des domaines cliniques importants ainsi que des commentaires sur les domaines où il convient de poursuivre les efforts.

Version électronique de l’échelle canadienne de triage et de gravité

Tous les patients en Ontario qui se présentent au service d’urgence font l’objet d’un triage. Le personnel infirmier des salles d’urgence joue un rôle essentiel dans le triage de chaque patient afin de déterminer qui a besoin de soins immédiats et qui peut attendre de consulter un médecin en toute sécurité.

L’Échelle canadienne de triage et de gravité (ÉCTG) est un ensemble de lignes directrices visant à aider le personnel infirmier à évaluer rapidement l’état des patients.

En 2017, CCO a lancé une version électronique des lignes directrices de l’ÉCTG, connues sous l’abréviation eÉCTG. Cette version électronique assure que les lignes directrices sont systématiquement utilisées dans toutes les salles d’urgence dans l’ensemble de l’Ontario pour améliorer la sécurité des patients et la qualité des soins. Lorsque les hôpitaux ont commencé à utiliser l’eÉCTG, l’uniformité du triage s’est améliorée pour environ un patient sur cinq. En 2019, l’eÉCTGS sera lancée dans plus de 100 hôpitaux pour trier 4 800 000 patients par an.

Temps d’attente avant l’accès aux services d’imagerie diagnostique (IRM et tomodensitométrie) et rendement

Chaque année, plus de deux millions d’examens d’imagerie à résonance magnétique (IRM) et de tomodensitométrie sont prescrits pour les patients en Ontario. Les gens attendent souvent longtemps en raison d’une demande accrue pour ces services, ce qui peut dépasser la capacité actuelle de la province.

En 2018-2019:

  • 38 % des personnes en attente de passer un examen par IRM ont été prises en charge dans le respect du temps d’attente visé; comparé à 52 % en 2013-2014;
  • 77 % des personnes en attente de passer un examen par tomodensitométrie ont été prises en charge dans le respect du temps d’attente visé; comparé à 78 % en 2013-2014.

CCO aide les hôpitaux à suivre le rythme de la demande croissante en imagerie diagnostique en trouvant des solutions pour utiliser plus efficacement leurs appareils d’imagerie.

Les données sur l’efficacité du processus de diagnostic ont aidé les hôpitaux à améliorer leur productivité en faisant passer des examens d’imagerie à un plus grand nombre de personnes chaque heure et en utilisant les appareils plus longtemps au cours de la journée. Ces efforts ont entraîné une hausse globale de 22 000 examens par IRM par an dans tout l’Ontario sur une période de quatre ans (de 2014 à 2018).

Temps d’attente avant les chirurgies et les consultations pour les patients atteints du cancer

Les temps d’attente pour une consultation initiale et une chirurgie du cancer avec un chirurgien spécialiste demeurent des axes prioritaires pour améliorer l’accès aux soins.

Au cours des dix dernières années, le pourcentage de patients nécessitant une orientation vers un chirurgien et parfois d’une chirurgie dans le cadre de leurs soins a augmenté. Les objectifs et les normes en matière de temps d’attente en chirurgie aident les médecins à déterminer dans quel délai le patient doit être vu et traité.

En 2018, 89 % de tous les patients ayant été orientés vers un chirurgien spécialiste du cancer et ayant eu besoin d’une chirurgie du cancer ont été traités dans le délai visé Cependant, l’accès à certaines formes de chirurgie du cancer pose toujours problème à certains patients et nécessite d’être amélioré.

Par exemple, seulement 74 % de tous les patients atteints d’un cancer de la prostate qui ont été orientés vers un chirurgien spécialiste ont été reçus dans le délai visé. De même, 81 % de tous les patients qui ont eu besoin d’une chirurgie du cancer de la prostate ont été traités dans le délai visé.

Temps d’attente avant les chirurgies de la hanche ou du genou

La demande relative aux chirurgies de remplacement de la hanche ou du genou continue de croître avec le vieillissement de la population ontarienne. Depuis avril 2016, la demande de chirurgie de remplacement de la hanche et du genou a augmenté respectivement de 11 % et 12 %.

En decembre 2018, près de 8 420 personnes attendaient une chirurgie de remplacement de la hanche et 18 240 une chirurgie de remplacement du genou.

  • 94 % de toutes les personnes orientées vers un chirurgien orthopédique pour une consultation en vue d’une chirurgie de remplacement de la hanche ont été vus dans le délai visé.
  • Seulement 80 % de toutes les personnes qui avaient besoin d’une chirurgie de remplacement de la hanche ont été opérées dans le délai visé.
  • 91 % de toutes les personnes orientées vers un chirurgien orthopédique pour une consultation en vue d’une chirurgie de remplacement du genou ont été vus dans le délai visé.
  • Seulement 75 % de toutes les personnes qui avaient besoin d’une chirurgie de remplacement du genou ont été opérées dans le délai visé.

Les cas de personnes nécessitant un accès urgent aux services de chirurgies de la hanche et du genou en raison d’un fort risque de progression de la maladie constituent un réel défi. Pour ces cas urgents, seules 60 % des chirurgies de remplacement de la hanche et 37 % des chirurgies de remplacement du genou sont réalisées dans le respect des délais visés.

Autres niveaux de soins

L’expression Autres niveaux de soins (ALC) est la désignation donnée par un médecin ou son représentant à un patient qui occupe un lit dans un hôpital mais qui n’a pas besoin de l’intensité des ressources ou des services fournis dans ce cadre.

Lorsque les patients occupent des lits d’hôpitaux sans avoir besoin des services fournis dans un cadre hospitalier, cela crée des goulots d’étranglement. Cela a des effets sur le traitement des patients et sur leur transition dans le système de soins de santé.

En novembre 2018, les patients désignés comme nécessitant d’autres niveaux de soins ont occupé plus de 16 % des lits dans les hôpitaux ontariens. 

La majeure partie de ces patients attendaient des soins de longue durée (43 %), une aide à la vie autonome et une supervision (13 %) et un soutien à domicile et en milieu communautaire (10 %)

Le Plan du réseau d’Accès aux soins orientera les méthodes de travail que nous suivrons avec nos partenaires pour réduire les temps d’attente et nous assurer que les services de santé de haute qualité sont accessibles aux Ontariens en cas de besoin.

« Un tsunami gris est en train de s’abattre sur notre système. Compte tenu du vieillissement des baby-boomers, la demande de scintigrammes ne va faire qu’augmenter. Nous devons utiliser au maximum les appareils d’IRM et de tomodensitométrie. Il convient peut-être d’ajouter un autre horaire, au lieu que les appareils prennent la poussière de 15 h à 8 h. »

Kathy S. est une professeure d’université du Nord de l’Ontario. Après avoir appris son cancer du sein en 2003, elle a subi une chirurgie, une chimiothérapie, une radiothérapie et dix ans de thérapie hormonale. Elle aurait maintenant des lésions cardiaques et attend de pouvoir prendre rendez-vous pour des tests diagnostiques.

 

Nos partenaires

Concrétisation du Plan d’accès aux soins

Nous collaborerons étroitement avec de nombreux partenaires pour atteindre les objectifs fixés dans le Plan d’Accès aux soins et améliorer le rendement du système de santé.

Dans le cadre de notre travail, nous nous sommes associés avec plus de 100 hôpitaux, établissements de santé autonomes et cabinets de chirurgiens. Ensemble, nous collectons des données en temps quasi réel afin de communiquer sur les temps d’attente.

Qualité des services de santé Ontario est un partenaire important. Chaque mois, CCO collecte des renseignements sur les temps d’attente avant une chirurgie, l’accès aux services d’imagerie diagnostique et sur les services d’urgence. Qualité des services de santé Ontario met à disposition du public cette information sur son site Web.

« Qualité des services de santé Ontario s’appuie sur le programme Accès aux soins pour obtenir des données fiables, opportunes et de qualité sur les temps d’attente et d’autres indicateurs de rendement. Grâce à notre collaboration, nous rendons publiquement compte des temps d’attente en Ontario sur le site Web de Qualité des services de santé Ontario afin de fournir des renseignements utiles au public, aux fournisseurs de soins de santé et aux responsables des politiques de santé - en montrant les domaines où l’Ontario a un bon rendement et ceux où des améliorations sont nécessaires pour combler les lacunes dans les soins et les résultats. »

Anna Greenberg
Présidente-directrice générale, par intérim, Qualité des services de santé Ontario

 

De nombreux autres partenaires contribuent à l’élaboration des programmes, des politiques et des projets à l’appui du Plan d’accès aux soins. Ces partenaires sont notamment des organismes, des organismes de soins de santé et des professionnels de la santé à l’échelle de la province.

Collaboration avec le gouvernement

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée nous aide à concrétiser le Plan d’accès aux soins.

Le Ministère examine et évalue le plan et octroie des fonds qui nous permettent d’évaluer, de communiquer et d’analyser des renseignements sur les temps d’attente.

Ce travail éclaire le ministère sur le rendement du système de santé en matière d’accès aux services.

Collaboration avec les spécialistes

Nous travaillons en étroite collaboration avec les dirigeants des soins de santé et des services cliniques dans les domaines de l’imagerie diagnostique, de la chirurgie, des soins d’urgence et des autres niveaux de soins.

Grâce à leurs expériences, leur savoir-faire et leurs conseils, ce Plan de réseau nous permettra de continuer d’améliorer de manière durable et continue l’accès aux services de santé pour les Ontariens.

Mobilisation des conseillers des patients et des familles

Nous remercions les conseillers des patients et des familles qui ont participé à l’élaboration de ce Plan du réseau. Leurs histoires et leurs expériences ont permis de créer un plan qui répond mieux aux divers besoins et valeurs de tous les Ontariens à mesure qu’ils s’orientent dans le système de santé.

La contribution des conseillers des patients et des familles continuera d’orienter notre travail avec le ministère alors que nous élaborons des politiques, des programmes et des pratiques pour atteindre les objectifs de ce Plan.

Évaluation des progrès

Responsabilité et mesure

Nous avons une responsabilité envers le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, nos partenaires et la population de l’Ontario qui est de respecter les engagements décrits dans le présent Plan.

Les plans d’activités annuels soumis au Ministère et les plans opérationnels internes détaillés définissent la méthode de travail que nous suivons avec nos partenaires pour élaborer et mettre en place des projets et des programmes visant à appuyer les buts et objectifs stratégiques de ce Plan.

Nous avons mis en place un plan d’évaluation solide, et des indicateurs de rendement, pour évaluer nos progrès.

Les progrès seront communiqués de diverses manières :

  • Un rapport annuel;
  • les rapports trimestriels et les rapports de programmes;
  • les rapports trimestriels sur nos ententes de responsabilité et de financement.

Tous ces renseignements sont utilisés pour modifier la planification et s’adapter aux changements.

« Des tas de données probantes de haute qualité montraient que je n’avais pas besoin d’évaluation radiologique des métastases apparentes, car les risques l’emportaient largement sur les bénéfices. Pourtant, en quoi ces renseignements m’aident-ils en tant que patiente? Fallait-il mieux éviter l’angoisse, les coûts et les dommages potentiels à long terme que ces examens occasionnent au lieu de savoir que mes examens étaient normaux? »

Natalie M. est un médecin de famille. Après une chirurgie mammaire pour un cancer du sein à ganglions lymphatiques positifs en 2015, elle a reçu une chimiothérapie et une radiothérapie et a depuis été traitée par endocrinothérapie. Lisez l'histoire de Natalie (en anglais)

 

À propos de ce Plan

Le Plan d’accès aux soins orientera nos méthodes d’évaluation, d’analyse et de communication du rendement du système de santé. Grâce à ces renseignements :

  • le ministère de la Santé et des Soins de longue durée peut prendre des décisions éclairées sur les programmes et le financement;
  • les organismes de soins de santé peuvent exploiter au mieux les ressources;
  • les personnes prennent des décisions plus éclairées sur leur état de santé.

Le plan est axé sur 5 domaines prioritaires :

  • temps d’attente au service d’urgence
  • tersion électronique de l’échelle canadienne de triage et de gravité (eÉCTG)
  • temps d’attente avant l’accès aux services d’imagerie diagnostique
  • temps d’attente relatifs aux chirurgies et rendement;
  • temps d’attente relatifs aux autres niveaux de soins.

Ce travail permettra d’appliquer les pratiques exemplaires, de promouvoir l’équité, d’être à l’écoute des patients et des aidants, et d’améliorer durablement le rendement pour les Ontariens.

Les buts et objectifs stratégiques du Plan permettent de :

  • cerner les priorités pour orienter notre travail à tous les échelons;
  • concentrer nos efforts dans les domaines prioritaires;
  • rassembler de nombreux partenaires de notre système de santé complexe.

Élaboration du Plan

CCO a commencé par étudier le rendement du système de soins de l’Ontario dans les domaines d’intérêt actuels et par étudier les progrès réalisés depuis l’établissement de l’Accès aux soins à CCO en 2005.

CCO a consulté le personnel de l’organisme, les dirigeants cliniques, les conseillers des patients et des familles et nos partenaires du système de soins, ainsi que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Leur point de vue et leur expertise sont nettement appréciés.

Nous avons cerné des possibilités pour maintenir, améliorer et faire progresser notre travail dans les nouveaux domaines où l’accès est un problème connu et où il faudra apporter notre attention dans les prochaines années

« La communication sur les temps d’attente doit être davantage axée sur les patients. Elle devrait tenir compte de mon expérience cumulative : du moment où mon médecin de famille m’oriente pour la première fois vers un spécialiste à la date de ma chirurgie, en passant par tous les tests diagnostiques et les autres consultations. Pendant tout ce temps, mon corps attend de recevoir de l’aide. »

Susan R. a été psychologue pendant 35 ans avant de fermer son cabinet en raison de sa mobilité réduite par les temps d’attente trop longs qu’elle a endurés. Elle a subi 36 chirurgies, dont huit chirurgies de la moelle épinière et deux chirurgies de remplacement de la hanche. Elle déclare avec joie qu’elle apprécie à nouveau de marcher.