You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

COVID-19: Obtenez les dernières mises à jour ou faites une autoévaluation.

Navigation

Stratégie de prévention des maladies chroniques 2020–2023

Il s’agit de la deuxième édition de notre Stratégie de prévention des maladies chroniques, et de la première à prendre en compte tous les domaines de travail de Santé Ontario. Elle repose sur les accomplissements de la première stratégie, qui couvrait la période de 2015 à 2020.

La Stratégie de prévention des maladies chroniques 2020-2023 a été élaborée en collaboration avec nos partenaires. Elle tient compte des initiatives régionales et provinciales, et tire parti de notre expertise collective pour orienter notre travail de prévention des maladies chroniques et d’amélioration de la santé de la population.

L’amélioration de la santé de la population est une composante essentielle du cadre composé de quatre objectifs, qui sert à décrire notre méthode d’amélioration des soins de santé.

un cercle divisé en quatre quadrants : Améliorer l’expérience du patient, Améliorer la santé de la population, Améliorer l’expérience du fournisseur; Rehausser la valeur

Pour améliorer la prévention des maladies chroniques, nous devons nous attaquer aux difficultés rencontrées par nos systèmes de prévention et de soins de santé, comme les iniquités systémiques permanentes et les difficultés posées par la COVID-19. Cette stratégie énonce les objectifs stratégiques et les mesures concrètes à prendre pour soutenir ces efforts.

Elle reflète les premières étapes réalisées et les initiatives continues menées dans l’organisation. Le travail qui sera réalisé au cours des trois prochaines années ouvrira la voie pour permettre à Santé Ontario de faire plus de progrès en matière de prévention des maladies chroniques, et d’assurer les meilleurs résultats de santé possibles pour la population ontarienne.

Dr. Linda Rabeneck

«La prévention des maladies chroniques est essentielle pour rendre notre système de santé durable et offrir à chaque personne de l’Ontario un avenir en meilleure santé. Il est primordial que nous poursuivions notre travail de promotion de la prévention des maladies chroniques en collaboration avec nos partenaires de l’ensemble du système de santé afin d’améliorer la santé de la population ontarienne.»

Dre Linda Rabeneck
Vice-présidente, Prévention et lutte contre le cancer, Santé Ontario (Action Cancer Ontario)

Dr. Andrew Pipe

«Pour réduire le fardeau des maladies chroniques en Ontario, nous avons besoin de faire preuve de leadership et d’adopter une approche globale. Cette stratégie fournit un plan sur la façon dont Santé Ontario travaillera avec ses partenaires afin de réduire le nombre de nouveaux cas des principales maladies chroniques en diminuant l’exposition aux facteurs de risque modifiables, en répondant aux problèmes émergents que rencontre notre système de prévention, en appuyant la politique publique favorable à la santé et en faisant la promotion d’environnements et de modes de vie sains.»

Dr Andrew Pipe
Président, Comité consultatif de prévention de Santé Ontario (Action Cancer Ontario)

Randall Conrad

«En tant que patient atteint d’un cancer, je devais trouver un moyen d’adopter un mode de vie plus sain. Les programmes de prévention de Santé Ontario m’ont montré la voie vers le mieux-être. Il était tout aussi important d’apprendre à gérer mes états mental et émotionnel qu’à gérer ma santé physique. En travaillant avec mon équipe de soins de santé, j’ai appris que j’étais capable de faire les bons choix. Le fait de ne pas être seul dans cette démarche a été la clé de ma réussite.»

Randall Conrod
Représentant des patients et des familles

  • Dr. Linda Rabeneck

    «La prévention des maladies chroniques est essentielle pour rendre notre système de santé durable et offrir à chaque personne de l’Ontario un avenir en meilleure santé. Il est primordial que nous poursuivions notre travail de promotion de la prévention des maladies chroniques en collaboration avec nos partenaires de l’ensemble du système de santé afin d’améliorer la santé de la population ontarienne.»

    Dre Linda Rabeneck
    Vice-présidente, Prévention et lutte contre le cancer, Santé Ontario (Action Cancer Ontario)

  • Dr. Andrew Pipe

    «Pour réduire le fardeau des maladies chroniques en Ontario, nous avons besoin de faire preuve de leadership et d’adopter une approche globale. Cette stratégie fournit un plan sur la façon dont Santé Ontario travaillera avec ses partenaires afin de réduire le nombre de nouveaux cas des principales maladies chroniques en diminuant l’exposition aux facteurs de risque modifiables, en répondant aux problèmes émergents que rencontre notre système de prévention, en appuyant la politique publique favorable à la santé et en faisant la promotion d’environnements et de modes de vie sains.»

    Dr Andrew Pipe
    Président, Comité consultatif de prévention de Santé Ontario (Action Cancer Ontario)

  • Randall Conrod

    «En tant que patient atteint d’un cancer, je devais trouver un moyen d’adopter un mode de vie plus sain. Les programmes de prévention de Santé Ontario m’ont montré la voie vers le mieux-être. Il était tout aussi important d’apprendre à gérer mes états mental et émotionnel qu’à gérer ma santé physique. En travaillant avec mon équipe de soins de santé, j’ai appris que j’étais capable de faire les bons choix. Le fait de ne pas être seul dans cette démarche a été la clé de ma réussite.»

    Randall Conrod
    Représentant des patients et des familles

BUTS, OBJECTIFS STRATÉGIQUES ET MESURES

""

Objectif no 1 :

Travailler avec les partenaires pour se faire le champion de la prévention des maladies chroniques en Ontario

 

Lire la suite

À Santé Ontario, nous avons établi des partenariats avec de nombreux organismes dans le cadre de nos travaux sur la prévention des maladies chroniques. Nous avons la chance d’avoir créé des liens solides avec plusieurs partenaires des Premières nations, Inuits, Métis et Autochtones en milieu urbain. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires pour améliorer la prévention des maladies chroniques en Ontario.

Objectifs et mesures à prendre d’ici 2023

Travailler avec les partenaires de la prévention des maladies chroniques en Ontario pour harmoniser les priorités communes et y répondre

  • Faire participer les chefs de file de l’Ontario aux activités de prévention des maladies chroniques par le biais de comités consultatifs, de tables rondes de partenariat, d’organismes non gouvernementaux et de réseaux de santé pour mettre en œuvre la Stratégie de prévention des maladies chroniques 2020-2023.
  • Partager les renseignements et collaborer sur des projets conjoints et des priorités communes avec les partenaires de la prévention des maladies chroniques.
  • Élaborer de nouveaux partenariats et renforcer ceux existants.

Faire participer plusieurs secteurs et échelons du gouvernement pour intégrer les considérations liées à la santé dans l’élaboration des politiques publiques

  • Faire participer les ministères de tout le gouvernement.
  • Collaborer avec des groupes de santé publique, y compris Santé publique Ontario, des conseils de santé locaux et des associations professionnelles de santé publique.
  • Soumettre des documents de consultation, des rapports et d’autres documents d’orientation aux gouvernements et décideurs.
  • Mener des initiatives en matière de santé pour les travailleurs par l’intermédiaire du Centre de recherche sur le cancer professionnel en collaboration avec des partenaires de la santé et la sécurité au travail.

Collaborer avec des partenaires et les soutenir pour éliminer les risques de développer des maladies chroniques des Premières nations, des Inuits, des Métis et des Autochtones en milieu urbain

  • Mettre en œuvre des mesures pour lutter contre les maladies chroniques dans le cadre de la priorité stratégique sur la prévention énoncée dans la Stratégie pour la lutte contre le cancer chez les Premières Nations, les Inuits, les Métis et les Autochtones en milieu urbain 2019–2023.
""

Objectif no 2 :

Promouvoir les politiques et programmes de prévention des maladies chroniques

Lire la suite

Les politiques et programmes à l’échelle du système peuvent permettre de réduire considérablement le risque de développer une maladie chronique. Par conséquent, nous ferons la promotion des politiques et programmes visant à réduire ce risque.

Objectifs et mesures à prendre d’ici 2023

Conseiller les gouvernements sur les politiques et programmes de prévention des maladies chroniques en se fondant sur les données probantes

  • Élaborer des synthèses de données probantes et des recommandations sur les sujets existants et émergents liés à la prévention des maladies chroniques.

Promouvoir les politiques et programmes pour renforcer l'équité en santé

  • Promouvoir l’utilisation d’outils et de ressources favorisant l’éducation et les évaluations liées à l’équité en santé, comme les cours Indigenous Relationship and Cultural Safety (relation avec les Autochtones et compétences culturelles).
  • Renforcer la capacité de Santé Ontario à évaluer et prendre en compte l’équité en santé sur le lieu de travail et dans nos activités.

Surveiller les politiques et programmes liés à la prévention des maladies chroniques

  • Les rapports sur l’Indice de qualité du système de prévention (IQSP) offrent un suivi et des renseignements sur les efforts de l’Ontario en matière de prévention, notamment en produisant un rapport sur les politiques et programmes efficaces liés à la santé mentale et la toxicomanie.
  • Surveiller la prévalence des facteurs de risque des maladies chroniques, notamment les facteurs de risque sociodémographiques, et le rendement des programmes de dépistage du cancer.

Promouvoir des environnements sains dans les lieux de travail publics

  • Élaborer un cadre pour renforcer l’accès à une alimentation saine dans les points de vente de détail (comptoirs de nourritures, cafétérias, etc.) dans les hôpitaux.
  • Favoriser la mise en place d’un lieu de travail sain à Santé Ontario.
""

Objectif no 3 :

Entreprendre des mesures de prévention primaire, secondaire et tertiaire

Lire la suite

La prévention primaire vise à prévenir les maladies chroniques en réduisant l’exposition aux facteurs de risque associés. La prévention secondaire visant à améliorer les résultats de santé de la population grâce à la détection précoce des maladies par l’intermédiaire du dépistage. Le dépistage est un examen réalisé chez les personnes susceptibles de développer une maladie, sans présenter de symptôme et en se sentant généralement bien. Il peut permettre de détecter une maladie à un stade précoce, lorsque le traitement a de meilleures chances d’être efficace. La prévention tertiaire vise à atténuer les effets d’une maladie, à ralentir son évolution et à réduire le risque de récidive.

Nous poursuivrons nos programmes existants dans l’ensemble du parcours de prévention tout au long de la pandémie de COVID-19. Si possible, nous continuerons également d’étendre et de renforcer ces programmes.

Objectifs et mesures à prendre d’ici 2023

Élargir la portée des programmes de prévention de Santé Ontario

  • Continuer d’étendre les programmes de prévention pour toucher de nouvelles populations.

Renforcer les programmes de dépistage et de détection précoce de l’Ontario

  • Reprendre les activités de nos programmes de dépistage et de détection précoce malgré la COVID-19.
  • Renforcer les programmes de dépistage structuré du cancer, en respectant les nouvelles recommandations fondées sur des données probantes.
  • Mettre en œuvre les tests de dépistage du virus du papillome humain (VPH) comme méthode de dépistage recommandée dans le cadre du Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus.
  • Pour suivre la mise en œuvre du modèle de soins pour les patients atteints de glomérulonéphrite dans tous les programmes rénaux régionaux.

Entreprendre des initiatives de prévention et dépistage pour réduire les iniquités en santé

  • Promouvoir le dépistage des risques de développer des maladies rénales chroniques dans les collectivités des Premières nations.
  • Planifier et mener à bien des initiatives visant à redresser les iniquités en matière de participation aux programmes de dépistage du cancer.

Informer les personnes de l’Ontario sur les façons de réduire leur risque de développer des maladies chroniques

  • Promouvoir l’utilisation d’outils numériques et autres, comme MonQIcancer, par la population.
  • Continuer de fournir des renseignements et outils pédagogiques aux collectivités des Premières nations, Inuits et Métis afin d’encourager le renoncement au tabac, la protection et la prévention des maladies chroniques.
  • Entreprendre des campagnes de sensibilisation et publier des produits de connaissances fondés sur les données probantes qui expliquent à la population comment réduire les risques de développer des maladies chroniques.

Aider les fournisseurs de soins primaires dans leurs activités de prévention et de dépistage auprès de leurs patients

  • Donner aux fournisseurs de soins primaires des données et outils, notamment numériques, pour faciliter les activités de prévention et de dépistage.
  • Intégrer des lignes directrices sur la prévention et le dépistage aux documents d’orientation cliniques.
""

Objectif no 4 :

Orienter les mesures de prévention des maladies chroniques grâce à la recherche, à l’évaluation et la surveillance de la santé de la population

Lire la suite

Grâce à des synthèses de haute qualité sur les données probantes, à la production et à la diffusion de ces données, nous informerons la population afin qu’elle comprenne les mesures de prévention des maladies chroniques et qu’elle y prenne part.

Objectifs et mesures à prendre d’ici 2023

Améliorer la base de données probantes et la compréhension des mesures de prévention des maladies chroniques

  • Mener des recherches sur les causes des maladies chroniques, la prévention et le dépistage, ou y contribuer.

Renforcer les fonds et l’infrastructure de données de Santé Ontario

  • Cerner et combler les lacunes en matière de données, et utiliser les fonds et l’infrastructure de données pour contribuer aux travaux de recherche, de planification et de surveillance.

Fournir des renseignements sur les facteurs de risque, le dépistage et la surveillance des maladies chroniques pour orienter les mesures de prévention

  • Publier des rapports et des produits de connaissances, comme des fiches d’information sur les facteurs de risques, notamment les facteurs sociodémographiques, et le dépistage.
  • Publier des rapports et des produits de connaissances sur la surveillance des maladies, comme Ontario Cancer Statistics (statistiques sur le cancer en Ontario).

Fournir des données et des lignes directrices fondées sur les données probantes pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité de la prévention et du dépistage

  • Contribuer à l’amélioration de la qualité grâce à des normes de qualité, des évaluations et des rapports.

LES MALADIES CHRONIQUES EN ONTARIO

Pour que l’Ontario assure la durabilité de son système de santé, nous devons réduire l’exposition à des facteurs de risques des maladies chroniques courantes et les risques de développer des maladies chroniques.

La prévention des maladies chroniques est essentielle pour que nous soyons en mesure de répondre au volet sur la santé de la population dans le cadre composé de quatre objectifs.

Les maladies chroniques sont la principale cause de décès en Ontario. Leur traitement est coûteux et elles peuvent en grande partie être évitées.

En 2015, plus de 7 décès sur 10 étaient dus à une maladie chronique. En 2016, 242 054 hospitalisations étaient dues à des maladies cardiovasculaires, au diabète, à des maladies des voies respiratoires inférieures et au cancer.

Les adultes de l’Ontario sont fréquemment exposés aux facteurs de risque des maladies chroniques, et les frais connexes de soins de santé directs et indirects sont considérables.

Adultes en Ontario avec facteurs de risques de maladies chroniques et frais connexes. Voir la description de la figure pour plus de détails.

Certaines populations de l’Ontario assument une part disproportionnée du fardeau des maladies chroniques. Les personnes au faible niveau de revenu sont plus susceptibles de mourir des suites d’une maladie chronique que celles au revenu plus élevé.

Iniquités en santé en 2015. Voir la description de la figure pour plus de détails.

ÉVALUER NOS PROGRÈS

En tant qu’organisme de santé intégré, Santé Ontario possède l’énorme potentiel de pouvoir améliorer la prévention des maladies chroniques.

Au cours des prochaines années, nous mesurerons et assurerons le suivi de nos progrès vis-à-vis de la mise en œuvre des initiatives décrites dans la stratégie. Pour cela, nous assurerons le suivi des principaux indicateurs de gestion du rendement et de mesure des progrès. Notre méthode d’évaluation sera itérative et s’adaptera aux changements qui pourraient survenir durant la période de mise en œuvre de la stratégie.

Nos réalisations à ce jour

La première édition de la Stratégie de prévention des maladies chroniques a été élaborée par Action Cancer Ontario avant que l’organisme ne soit intégré à Santé Ontario. Le rapport Avancées dans le domaine de la prévention : Réalisations issues de la Stratégie de prévention des maladies chroniques 2015-2020 met en lumière les réalisations en matière de prévention des maladies chroniques de la première stratégie couvrant la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2020.

Voici certaines des réalisations :

  • Le passage de la recherche de sang occulte dans les selles par test au gaïac (RSOSg) au test immunochimique fécal (TIF) comme test de dépistage des personnes présentant un risque moyen de développer un cancer colorectal. Nous espérons que cette transition permettra d’accroître la participation au dépistage du cancer colorectal.
  • L’intégration de programmes de soutien pour le renoncement au tabac dans les centres régionaux de cancérologie. Par conséquent, un plus grand nombre de personnes atteintes d’un cancer bénéficient d’un dépistage du tabagisme et d’une aide pour arrêter de fumer.
  • L’élaboration du Système de surveillance des maladies professionnelles. Ce système combine les bases de données provinciales sur la santé existantes avec des renseignements sur les emplois pour étudier les maladies professionnelles et orienter les activités de prévention.

À PROPOS DE CETTE STRATÉGIE

Cette Stratégie a été élaborée en consultation avec plusieurs partenaires de la prévention des maladies chroniques, notamment le comité consultatif de prévention de Santé Ontario (Action Cancer Ontario), des représentants des patients et des familles, des organismes gouvernementaux, des organismes de santé sans but lucratif, des chercheurs et des experts en santé publique.

Cette Stratégie repose sur nos réalisations à ce jour, met en lumière les nouvelles possibilités de renforcer nos efforts de prévention des maladies chroniques, et présente le travail réalisé par Santé Ontario en matière de prévention des maladies chroniques.

Elle tire parti de notre expertise et de celle de nos partenaires pour servir de guide complet sur les efforts provinciaux de prévention des maladies chroniques et d’amélioration de la santé de la population.

Remerciements

De nombreuses personnes et de nombreux organismes de la province ont contribué à l’élaboration de cette Stratégie. Nous souhaitons remercier tout particulièrement les membres de le groupe de travail sur la Stratégie de prévention des maladies chroniques de Santé Ontario (Action Cancer Ontario) pour leur contribution. Nous leur sommes reconnaissants d’avoir partagé leurs points de vue et leur expertise, et les remercions pour leurs efforts en faveur de l’amélioration de la prévention des maladies chroniques.